Quelques mots, plus plaisants, et qui prennent leur sens en les disant, les lisant, en usant à la corde toutes leurs liaisons...c'est comme un serpent qui susurre un solfège en sueur d'hommes forts, sous la croute et le sel noir...la mine, la mer...poème à suivre. Peut-être.

Parce que la musique est partout et peut être surtout là où on ne l'attend pas. Parce qu'elle reviendra. Parce que peut être pas. poème à suivre. Peut être.

 

Mélodies

De Sous-sols

En mineur

Carrures en

Dos majeurs

Détrempés

Au tempo

De teint noir

Si d’acide

Et de sueur

Qui des gueules

Du moteur

Diésel

Et perd qu’ut

Une danse

En cadence

Une valse

De veines

Et de flammes

En femmes

Qui battent

Le carreau

De sombres

Et de larmes.

 

 

Mélopées

De Marées

En baie

Môle

Vers des vagues

A l’octave

Et de cale

Huilée

Vibratos

Ou très tard

Sous les cils

Et le sel

De vos yeux

Fatigués

Et noyés

A la quinte

Et la clope

Que l’écume

A mesure

Des croches

Et rapproche

Vos à corps

De la poupe

Et du port

Sœur de do

Ker Maria.

 

Bruno Bordignon - Mai/juin 2015

Tag(s) : #Poésie, #PETITE HISTOIRE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :