Voici une photo qui date de 1966 que j'adore.

 

Je l'aime parce que premièrement il s'agit d'une photo de l'instant comme je les préfère, pas de pose débile, pas de "cheeese", pas de photo morte ... une photo vraie et pleine de vie, de cousins qui emmerdent le petit communiant (Mon oncle Michel) en forçant le bouton du haut du col de chemise, celui qui serre et qu'on a tant de mal à supporter quand on est petit.

Après chez certains ça peut serrer toute la vie, ils s'habituent, mais petits on a tous ça en commun, dans l'innocence bienveillante de l'enfance, on aime pas ça le bouton du col de chemise serré !

 

Je l'aime aussi parce que dans le thème, le style, les flous, on finit par se demander si le petit Doisneau n'était pas de la communion lui aussi !... et qu'elle pose finalement la question : qu'est ce qu'une grande photo ?

 

C'est de plus en plus difficile de donner une réponse de nos jours, à l'heure de la liberté technique, pour tous, et de la liberté de diffusion et d'expression qu'offre internet...des grandes photos qui pourraient rentrer dans l'histoire j'en vois plein les blogs-photos et les sites d'amateurs.

Combien de fois je suis resté scotché devant une photo noyée dans l'océan d'images de la grande toile mondiale, ne bougeant que des yeux, du sourire et du plaisirs de me sentir face à une oeuvre majeure comme cela peut arriver dans certains coins de musées desquels on ne voudrait plus bouger.

Avec le net, l'expo est permanente, parmis tant d'autres...est ce que ça enlève le talent de tous ces "amateurs" qu'on ne connaitra jamais dans leur foutu monde artistique officiel fait de vernissages, d'expos froides comme des frigos, de fric et de postures ?

 

Moi je connais des photographes qui sortent des oeuvres qui pourraient rentrer dans l'histoire de l'art juste avec l' appareil photo de leur portable qu'ils exposent comme ils veulent et partout dans le monde via internet...et ça c'est révolutionnaire !

 

66-cugnaux.jpg

Tag(s) : #MA N'HISTOIRE, #PETITE HISTOIRE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :