D'après Eugène Ionesco, dans "antidotes" :

 

http://www.babelio.com/users/AVT_Eugene-Ionesco_6371.jpeg" On écrit pour ne pas mourir entièrement, pour ne pas mourir tout de suite puisque tout dépérit. Et je crois que parmi toutes ces raisons, les deux raisons les plus fortes d'écrire sont bien celles-ci : FAIRE PARTAGER aux autres l'étonnement, l'éblouissement d'exister, le miracle du monde et FAIRE ENTENDRE notre cri d'angoisse à Dieu (?) et aux hommes, faire savoir que nous avons existé."


 

(merci Mireille !)

Tag(s) : #DES MOTS ET DES AUTRES

Partager cet article

Repost 0