Article de 2008...bien inspiré concernant Hamon !

 

Le jeudi noir...

C'est le jeudi 20 novembre 2008 que les historiens s'accordent à reconnaître comme étant le jour de départ de la 3eme révolution française dites révolution noire...

Suite à un appel à la grève suivi par plus de 80% des enseignants de l'éducation nationale, et 40% des enseignants du privé, un cortège de manifestant d'ampleur historique a tout d'abord foulé le pavé parisien.

Le soir même de ce fameux jeudi le ministre de l'éducation nationale, en fuite pour la Suisse est intercepté par des citoyens non syndiqués et se révélant être membres de différents coillectifs libertaires comme le fameux collectif "AZF" qui pour l'occasion lève les masques....

Dans la nuit, le vote des militants du Parti Socialiste pour élire leur premier secrétaire national tourne à l'avantage du jeune Benoit Hamon, qui dès le vendredi 21 novembre propose une alliance avec le nouveau Parti Anticapitaliste de Mr Besancenot, alliance définitivement scellée entre les deux partis à Cugnaux en banlieue Toulousaine lors du concert de l'association Kioskamusik qui se révèle être sous couvert d'organisation de spectacles vivants le groupuscule anarcho-syndicaliste le plus actif du Sud de la France.

Le samedi 22, le NFPL Nouveau Front Populaire Libertaire trouve son siège national dans les murs du Capitole, anciennement Mairie de Toulouse et le soir même, un concert itinérant des groupes militants BRUIT QUI COURT et NOIR DESIR regroupe sur la place centrale toulousaine et dans toute la ville plus de 800 000 personnes acheminées par trains de toute la France par l'inter-syndicale cheminote unifiée.

Dans la nuit du 22 au 23 novembre, alors que Toulouse est déclarée nouvelle capitale française et que des forums populaires se forment et s'animent de débats dans toute la moitié Sud de la France, le ministre Darcos est condamné par un tribunal populaire exécutoire à 15 ans d'oeuvre humanitaire au sein du Secours Populaire.

Alors que le président Sarkozy trouve refuge à Monaco avec toute la famille Bruni, l'ensemble de ses ministres et les éléphants du PS, les mouvements de grèves massives et différentes initiatives d'autogestion économiques et citoyennes sont désormais considérées dans toute l'Europe comme des évènements dits insurrectionnels autonomes mettant fin à la République Française...

Le 25 marque la fin de cette révolution éclair avec l'abolition définitive de la République: dans toutes les mairies des communes de France désormais autogérées par par des comités d'initiatives populaires les bustes des mariannes sont peints en rose, nouvelle couleur unie du drapeau français.

C'est le fait d'avoir réussi à éviter un bain de sang (sans compter les lynchages des dirigeants du Front National) lors de ces évènements révolutionnaires éclair qui fait que la France a pû établir un GOUVERNEMENT REVOLUTIONNAIRE fort qui perdure encore 10 ans après.
La vague de nationalisations massives des branches de l'économie mais surtout des banques, la division du pays en 10 grandes régions distinctes coordonnées par un bureau central décentralisé (!) sur la ville de Toulouse, la collectivisation de l'agriculture, font que, rapidement, le taux de chômage tombe à moins de 2% de la population active.
L'antenne au logement au sein du bureau central baptisée Antenne Don Quichotte, arrive à résoudre le probleme du logement en France par vagues successives de réquisitions.

Enfin, les intermittents du spectacle se regroupent en Antenne Culturelle Festive (ACF) qui s'établie au château de la Mounède à Toulouse et coordonne de façon autonome les différentes actions culturelles populaires égalitaires et non élitistes au sein des 10 régions du pays. L'oisiveté est déclarée d'utilité publique.

Alors que la région PACA est évacuée et désertifiée pour devenir une zone naturelle protégée, les intellectuels de droite se réfugient à Paris Intra Muros autour de l'ancien socialiste Mr Delanöe avant de rejoindre définitivement la principauté de Monaco pour de fuir par embarcations de fortune afin de rejoindre les côtes africaines et américaines...








 

Tag(s) : #BAFOUILLES, #PETITE HISTOIRE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :