En ces temps de printemps qui refleurissent, où le bonheur est au jardin...

« Je classerais volontiers les végétaux en deux camps, ceux que l’homme altère et transforme pour son usage, et ceux qui viennent spontanément. Rameaux, fleurs, fruits ou légumes, cueillez tant que vous voudrez les premiers. Vous en semez, vous en plantez, ils vous appartiennent : vous suivez l’équilibre naturel, vous créez et détruisez ; – mais n’abîmez pas inutilement les secondes.

Elles sont bien plus délicates, plus précieuses pour la science et pour l’art, ces mauvaises herbes, comme les appellent les laboureurs et les jardiniers. Elles sont vraies, elles sont des types, des êtres complets. »

Georges Sand - 1868

En ces temps de printemps
Tag(s) : #DES MOTS ET DES AUTRES

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :