Moi qui ne supporte plus d'écouter France inter le midi depuis, entre autre, l'arrivée de Nagui dans ON VA TOUS Y PASSER, je suis ô combien consolé par cette émission peuplée de mes nouveaux héros radiophoniques : SI TU ECOUTES J'ANNULES TOUT dirigée par la pertinente, décapante et néanmoins charmante Charline Van-Machinchose dont le nom Belge est comme très souvent inhumain à la prononciation.

J'aime d'autant plus cette emission que je viens de découvrir sur la nouvelle Freebox cette possibilité magique de s' abonner directement au flux Rss de l'emission ce qui fait que chaque podcast est ainsi automatiquement téléchargé sur mon boitier, que je peux alors écouter directement via ma téloche !...écouter la radio, pas en direct, en passant par le fil du téléphone, sur une télévision, parfois j'me dis que le bonheur c'est aussi bizarre que les nouvelles technologies. Car oui, se délecter de l'actualité commentée au papier ponce de l'humour face à un feu de cheminée tout en écrivant sur mon blog et sirotant un expresso, un dimanche de neige alors que demain lundi on bosse même pas, si ça ressemble pas à un petit moment de bonheur ça !

Mais là n'est pas le propos (j'adore dire ça pour me la péter !).

Là n'est donc pas le propos car le propos vient plutôt de ce cher et vénérable Bruno Gaccio dont le bon sens, la capacité de réflexion, d'analyse et de communication honore tous les Bruno du monde qui, soyons sincères tout en restant humbles, sont déjà au niveau de la comprenette tous un petit peu au dessus de la mélée...

Dans l'émission écoutée ce matin donc, le Roi des Bruno a exprimé quasi mot pour mot ce que je pense vis à vis de cla liberté d'expression, débat qui m'a récemment animé les méninges face à ces pétitions qui circulent pour faire en sorte de faire taire ce psychopathe de Zemmour...pétitions qui m'ont au final dérangé et que je ne signerai pas. Je cite...

La liberté d'expression aux Etats Unis est garantie par le premier amandement de la constitution, cette liberté est totale et c'est pour ça qu'il y a des nazis qui défilent dans les rues américaines, ils ont le droit de faire ça, eux ! C'est bien ou pas je m'en fous, je suis pour la liberté d'expression totale, je ne pense pas que c'est en cachant les imbéciles qu'on les soigne, il faut les montrer en pleine lumière parce que leurs idées elles pourrissent à la lumière. Quand on les cache elle ont le sulfureux du caché, du secret, et le secret est très fertile. Je trouve que c'est mieux de les montrer pour qu'elles puissent faire face à tout un appareil critique. Y'a plein d'idées "mauvaises" qui existent et si certains les trouvent malheureusement bonnes, à un moment on est bien obligé d'en débattre. Il y a plein d'idées néfastes au vivre ensemble, à l'ensemble de la société, à la vie en commun, et on ne peut pas le cacher.
Pour moi une idée doit créer de l'harmonie, construire des ponts entre les gens, les peuples, et non pas être une pelle pour creuser des fossés. Donc quand une idée creuse des fossés, elle existe quand même, et même si on est pas obligé d'en faire la promotion toute la journée comme sur I télé on doit pas pour autant la cacher car alors on prend le risque qu'elle suscite encore plus d'intérêt.

Bruno Gaccio

...Et j'en passe des delires, des débats,  des reportages à ne pas louper...parce qu'il y a des émissions comme ça qui poussent à réfléchir,  sans pour autant oublier de rester légers,  et qui sont à ce titre et à mon avis d'intérêt public parce qu'elle nous rendent peut être tout simplement un peu moins con...

Il est de bon ton de critiquer les médias, en chatouillant avec tellement de facilité la grande théorie du grand complot au moment oú justement de nos jours nous avons une multitude de moyens d'aller chercher de l'info telle qu'elle nous parait plus objective et pertinente. Tout cela est finallement hyper contradictoire... au lieu de végéter devant les chaines d'info-Spectacle en maudissant tout ça de loin et de façon hautaine pour paraitre un peu plus intelligent, pourquoi ne pas profiter de cet esprit critique en nous pour faire un minimum d'effort afin d'aller se poser sur une planète qui nous ressemble un peu plus ?

J'en parlerai peut être quand je l'aurai lu, mais concernant le Zemmour j'ai opté pour le petit livre rouge de Noël Mamere et Patrick Farbiaz CONRE ZEMMOUR, Reponse au SUICIDE FRANCAIS qui peuple la pile de bouquins à lire au pied de mon lit..

Tag(s) : #BAFOUILLES, #PETITE HISTOIRE

Partager cet article

Repost 0