A la toussaint - souvenir des vieilles charrues de Belfort

Ce qui est bien avec l'informatique-tique-tique c'est que tu peux t'inviter comme ça, l'air de rien, détendu du gland, sur de gros festivals de juillet, avec des grosses scènes où s'agitent rien que pour toi tout plein d'intermittents même pas en grève...en 2 clics tu peux te prendre pour une de ces tête d'affiche qui s'en met plein le nez gratos en backstage tout en râlant sur le buffet trop froid et la serveuse qui met les dents. 'Genre' tu vas monter sur scène mais avant tu va te lustrer un peu l'égo et te la raconter...avec Benjamin (Biolay) en dissertant sur la vie à St Germain des Près qui a quand même vach'ment changé comme quartier, et puis aussi avec Yannick (Noah), sur la beauté d'un New York tellement côôsmopolite au soleil couchant ...et même avec Bertrand (Cantat) sur le fait que la Centrale de Seysses c'est plus c'que c'était quand même...

Trêve de conneries, voici (en public donc, juste pour rigoler) une des plus belle chanson d'amour qui fait la nique à la mort ! J'ai toujours beaucoup aimé la chanter, à ma façon, l'original ayant quasiment rien à voir. Et c'est ça que j'aime ! Une chanson qui me retourne, j'espère que ce sera pareil pour vous !...si c'est le cas, pensez au piti commentaire en bas de ce post, merci !

De (feu) Les Malpolis from Toulouse - 2003.


PS : cherche figurants pour tourner le faux clip du faux concert.
PC : désolé pour le son de la guitare pas top mais vous savez c'que c'est ces branleurs de sonorisateurs ! Désolé aussi pour Bucolo à la basse, il a pas mal perdu depuis son Alzheimer le mec.

NPA : la (vieille) photo par contre elle est pas truquée, non mais ho ! quand même !!

Partager cet article

Repost 0