Ce matin, alors que j'étais entrain de distribuer des papiers aux gens arrêtés au feu rouge en disant "bonjour", j'ai eu des tas de réactions, comme tous les jours...mais une m'a particulièrement touché, il faut que je m'en vide un peu la tête ici...

C'est le cas de ce pote, graphiste ouèbdesigner comme on dit, qui en me voyant s'est esclaffé de rire, tout content de me dire qu'il avait eu de la chance en trouvant finalement un job dans une boite dont j'ai même pas entendu le nom dans le bruit des moteurs et des gouttes de pluie sur ma capuche...

Après tout plein de salamalecs et de faux semblants destinés à lui faire comprendre que j'étais bien content pour lui mais que ma mission m'attendait, je lui ai glissé un petit "Ben si t'entends parler d'un p'tit boulot dans ta boite c'est pas de refus, ce sera toujours mieux que distributeur de papiers aux gens arrêtés au feu rouge en disant "bonjour"...chose qui l'a fait bien rigoler, pensant utile et très malin de rajouter un p'tit "hé oué, c'est la vie !"

Voilà...aïe ! allez savoir pourquoi mais j'ai eu un p'tit mal au cul là...

___

Bon, à part ça, rien, mais dans le rien j'arrive à voir quand même des tas de petits riens, des trucs, des gens derrière les pare-brises, des vies qui vont au boulot, comme tous les matins, des histoires qu'on se plait à imaginer...et d'un coup, la queue du feu rouge devient étonnante, rigolote, chiante ou alléchante, à l'image de la vie de nos villes, avec son cortège de : (attention, longue liste !!)

...de fatigués de la vie qui baillent en prenant le papier et répondant un "Aaherchi";

...de normaux pas très originaux qui vous prennent le papier en disant "merci";

...des humanistes qui vous sourient, vous disent bonjour et rajoutent très vite après de peur de ne pas être entendus un "bon courage !" souriant qui vous réchauffe un p'tit peu;

...des conducteurs de taxis qui prennent la pub avec plaisir pour avoir un truc à lire dans leurs lot quotidien de bouchons;

...les petits vieux qui vont faire leurs courses avant tous le monde et qui mettent une plombe à trouver ce foutu bouton qui fait se baisser la vitre toute seule et qui paniquent en s'excusant de vous faire attendre;

...le chargé des narines qui se fait surprendre avec son caca du nez sur le doigt et qui croit que je ne l'ai pas vu le glisser entre ses dents;

...ces petites jeunettes toutes neuves du matin et dont l'ouverture du carreau laisse échapper quelques effluves de douche bouillante encore toute proche;

...les vieilles bourgeoises plus toutes neuves, en Audi ou mini-cooper-intérieur-cuir, qui mettent trop de parfums, vous font des sourires avec trop de dents avec des mercis trop dégoulinants pour être honnêtes;

...toujours mieux toutefois que les vieilles bourgeoises qui vous balaient de la main sans vous regarder en fronçant les sourcils parce que vous les dérangez dans leur conversation téléphonique sa mère;

...elles mêmes mieux que les grands cons qui regardent fixement devant eux sans même prendre la peine de faire semblant de ne pas vous voir en trafiquant leur portable, vous vous sentez d'un coup transparent, rien;

...les papas des copines de mes filles qui vont Airbusser et qui vous reconnaissent pas plus que devant l'école;

...les mamans des copines de mes filles qui me reconnaissent mais qui font très mal semblant de ne pas me reconnaitre;

...les mamans de chômeurs désespérées qui vous demandent où vous avez donc pu trouver ce job;

...les paumés qui vous demandent où ils sont;

...les vitres fumées noires où rien ne se passe (y'a quelqu'un??);

...les galériens qui ont pas le temps de réparer la fenêtre et qui ouvrent carrément la porte, un peu honteux (mais toujours rieurs);

...le cortège de refus avec l'écolo qui vous fait non du doigt genre je vais sauver un arbre en ne prenant pas ton papier et qui se caresse la conscience;

...le refus du mec qui prend le temps d'ouvrir le carreau et de vous dire "c'est quoi ça?" avant de vous envoyer chier en voyant le gros -15% de la pub;

...le mec qui refuse pas de la main mais qui qui refuse franchement de la tête en soufflant fort pour vous montrer que vous l'emmerdez profondement;

...le mec qui a déjà eu la pub à un autre feu ou la veille au même feu et qui vous le brandit tout heureux comme s'il avait gagné une coupe et le droit de pas ouvrir la fenêtre;

...le djeun' qui fait du tuning et qui couvre ma propre musique dans les oreilles avec sa techno espagnole à fond dans sa boite de nuit de voiture;

...le barbu en djellaba au volant de son trafic qui écoute du raï et regarde bizarrement mon keffier qui me protège du froid et du nez de ces foutues particules fines;

...ces jolies blacks qui vous emmènent d'un large sourire dans les pays où il ne fait jamais froid les matins;

...les gentilles mamies attentionnées qui n'ont même pas besoin de parler;

...ces femmes à la bourre qui se repoudrent au rétroviseur en oubliant que c'est passé au vert;

...le camion poubelle qui passe au rouge parce que c'est le camion poubelle;

...le camion de flic qui me regarde bizarrement parce que c'est le camion de flic;

...le mec au regard agité qui soigne son "burn-out" en se bouffant les ongles dès 7h30;

...le mec qui vous prend le papier et vous le rend aussitôt en vous précisant que "ho non, ça m'intéresse pas";

...le rasta éduc spé enfumé au petit matin et qui va planer au boulot;

...le mec qui s'arrête au feu vert pour me dire qu'il veut bien une pub lui aussi, en se faisant klaxonner de partout ! (là j'ai toujours pas compris, un collectionneur ?)

...

Bref...la liste n'est pas exhaustive et je pense en voir d'autres d'ici même pas une heure là où un feu m'attend dans une entrée glauque d'un non moins glauque hypermarché !

Bon, et puis comme disent les gens bien, y a pire que toi, y a du positif en toute circonstance. Ben oué regardez :

...j'ai un bel imper avec un logo CASTORAMA brodé dans le dos;

...à 10h du mat au plus tard je suis chez moi, même que le lit si je veux il est encore chaud;

...je fais un peu de sport 4h/jour;

...j’écoute la radio, je connais désormais Manu sur NRJ qui fait des blagues au téléphone ainsi que les conseils jardinage sur France Bleu (parce que France Inter ou F Culture ça va 5mn de bon matin !);

...samedi soir c'est terminé;

...la secrétaire de l'agence pour laquelle je bosse m'appelle par mon p'tit nom comme si j'avais 20 ans,

Arf,

je cherche...

non, je suis à court de points positifs là ...

Tout ça pour dire que ma vie professionnelle est très "alimentaire", un peu comme un colorant dans la crème d'un gâteau, de ces colorants "alimentaires", artificiels, qui servent pas à grand chose, mais qui ont quand même le mérite d'être là, pour la déco. Et même si c'est que des miettes, j'me dis que j'en ai un peu, de ma part de gâteau...

Publicitairement votre,

 

Prochain épisode : les coulisses d'un inventaire chez ce cher Edouard (Leclerc) ou "je n'suis pas un numérooooo"

 

 

des vies qui vont au boulot

Partager cet article

Repost 0